Van Hool AG280/1 (1981) - AB5748

Les années vicinales (1980-1991).

La commande numéro 230 placée auprès du constructeur Van Hool par la Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux en date du 17 janvier 1980 et portant sur l'acquisition de 56 autobus du type AG280/1 est une petite révolution. En effet, il s'agit du premier lot de bus articulés commandés par les Vicinaux. Les livraisons des premiers véhicules de la série 5740-5795 débutent en mai 1981. Employés dès août sur les lignes les plus chargées du réseau, les AG280/1 sont répartis à l'origine entre les entités de Flandre Orientale, du Brabant, du Hainaut et de Liège. Le premier lot de dix AG280 livrés comprend notamment l'AB 5748 qui est immatriculé 1857.P le 19 mai 1981 et affecté au groupe du Brabant.

La régionalisation (1991-2000).

Lors de la régionalisation des transports en 1991, l'AB5748 est intégré fort logiquement au sein du parc de De Lijn (nom commercial de la VVM) et demeure affecté au dépôt de Grimbergen. Lors de sa carrière au sein du nouvel exploitant flamand, cet autobus ne va pas connaître de grandes modifications si ce n'est l'application de logos De Lijn sur ses blasons Vicinaux. Il conserve par ailleurs sa livrée vicinale jusqu'à la fin de sa carrière. C'est le 16 mai 2000 que l'AB5748 est officiellement retiré du service.

 

Perdu de vue et retrouvé par hasard (2000-2013).

Après son déclassement par l'exploitant, il semblait logique de penser que le véhicule serait détruit ou exporté dans des contrées lointaines pour y vivre une deuxième vie. Quelle n'est pas la surprise lorsqu'un administrateur de l'association découvre par le plus grand des hasard le 5748 chez un propriétaire privé dans le Brabant. Ce dernier emploie alors le véhicule comme "zone de stockage" immobile sur son terrain. Après une rapide inspection du véhicule, s'ensuivent de longues réflexions. En effet, cet autobus possède une valeur muséale très importante et aucun exemplaire de cette série n'est durablement sauvegardé avec une perspective crédible de remise en route. Il nous semble donc opportun d'acquérir le 5748. Néanmoins, un audit rigoureux de son état technique par des spécialistes s'impose afin de déterminer les travaux à réaliser ainsi que leur faisabilité budgétaire.

 

Le 5748 se refait une beauté (2013-2016).

En juin 2013, tous les signaux sont au vert : notre projet a été sélectionné par la Fondation Roi Baudouin et les travaux peuvent donc commencer avec l'aide d'un partenaire professionnel. Le véhicule ayant passé plus de dix ans en extérieur sur un sol meuble , il nécessite une remise en état mécanique intégrale ainsi qu'une quasi reconstruction complète du châssis et de nombreuses réparations de sa carrosserie. Pas moins de trois années de dur labeur vont se révéler nécessaires pour rendre au véhicule toute sa splendeur d'origine. L'été 2016 se termine avec les dernières mises au point, l'homologation du tachygraphe, l'immatriculation et le contrôle technique. Le 22 octobre 2016, la première activité publique marque l'aboutissement des travaux et suscite l'intérêt des médias belges et anglais. Depuis, le véhicule a réalisé plusieurs voyages dans les provinces de Liège, Namur et du Limbourg. Rappelons que cette initiative unique en Belgique a été possible grâce au bénévolat, aux dons désintéressés et au soutien indéfectible de la Fondation Roi Baudouin.